Le mot “Banzuke” vient du tableau officiel énumérant le classement des lutteurs Sumotori au Japon. C’est un objet sacré représentant l’honneur et la discipline entre les combattants.

Le projet de Laure Subreville consiste à former un collectif d’hommes résidant à Nancy. Faire participer les habitants est une démarche significative qui ancre le projet dans un territoire.

L’espace de production défini par la vitrine devient alors un centre d’entraînement de lutte et un lieu de vie à part entière. L’artiste souhaite également développer activement un travail de vidéo et d’écriture durant les temps d’entraînement et de repos.

Dans le cadre d’une fiction sportive, elle propose une réelle expérience du collectif, sur le vif et en huis clos.

Site de l’artiste : www.lauresubreville.com

DERnissage le vendredi 07 février à partir de 18h.

Sitio web optimizado por: SEO Valencia
Plugin Modo Mantenimiento patrocinado por: Plugin WordPress Maintenance